Conférence Brigitte SENUT & Martin PICKFORD ce samedi 3 décembre 2016 à Saint-Aignan

 rvb200px_a4norm_conf_senut_pickford_03xii2016

L’aventure humaine,il y a 6 millions d’années!

Sera le thème de la conférence exceptionnelle du

Samedi 3 décembre 2016 à SAINT-AIGNAN

à 14 h 30, salle de la Prévôté (centre ville), rue de la Raquette

Avec l’éminente participation de

Madame Brigitte SENUT

professeur

au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

et Monsieur Martin PICKFORD

professeur

au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

 et maître de conférence au Collège de France

tarif: 8€

Cette conférence est programmée dans le cadre du PACT (Projets Artistiques et Culturels de Territoire) mis en place par la Région Centre-Val de Loire et la Communauté de Communes Val de Cher-Controis, avec le soutien de la ville de Saint-Aignan.

Pr Brigitte SENUT
Muséum National d’Histoire Naturelle
Département « Histoire de la Terre »

Brigitte Senut a su concilier une carrière exemplaire dans les plus grandes instances de la Recherche Française et une présence soutenue sur le terrain à la recherche de fossiles. Sa passion pour l’évolution des grands singes et de l’homme l’a menée au cœur de l’Afrique dans des pays où la politique et les guerres civiles n’ont jamais pu entamer sa volonté et sa ténacité.
Elle se passionne également pour les origines de la bipédie et les différents types de locomotion des hominidés.
Autre action de Brigitte SENUT : elle milite pour la plus grande diffusion possible du savoir par l’éducation. Education des étudiants français bien sûr, mais aussi éducation sur le terrain par la construction de musées en Afrique et la création d’expositions pour les populations locales.
Actualité 2008 : Brigitte Senut a obtenu le Prix Irène Joliot-Curie de la femme scientifique de l’année.


Pr Martin Pickford est un paléontologue britannique et kényan.

Il est professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et maître de conférences au Collège de France.Avec Brigitte Senut, sa compagne dans la vie, il a notamment identifié les restes d’Orrorin tugenensis et d’Ugandapithecus major .

Ils ont participé à la découverte d’une nouvelle espèce : Nakalipithecus nakayamai, hominoïde proche de l’ancêtre commun aux gorilles, aux chimpanzés et à l’homme.

Un fossile important pour la période
On estime généralement que la lignée humaine et celles des autres grands singes (gorilles, chimpanzés, bonobos) ont divergé il y a entre 8 et 9 millions d’années.

Pour Martin Pickford (MNHN, Paris) la découverte de ce fossile est très importante parce qu’il est une véritable preuve de la divergence des singes africains de la lignée humaine.
Il explique que certains scientifiques cherchaient nos origines et donc le dernier ancêtre sur le continent asiatique. Cette nouvelle découverte permet maintenant d’assurer que notre ancêtre commun était bien originaire d’Afrique et que certaines lignées de grands singes se sont ensuite dispersées en Ethiopie, Grèce et Turquie…

Retrouvez l’affiche de la conférence en cliquant ici 😉

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire